CLIMATERRA: Développement durable, Bilan Carbone, Conseil stratégique, Diagnostic, Mise en oeuvre SME, Changement climatique, Economies d'énergie, Efficacité energétique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

ECONOMIES D'ENERGIE ET DE MATIERES PREMIERES

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, février 25 2011

LA COMMUNAUTE URBAINE DE DUNKERQUE, GrDF ET LE KIT DE MAITRISE DES CONSOMMATIONS D'EQUITIA

C'est un protocole unique en France qui a été signé, mercredi dernier, entre la CUD et GrDF, au Kursaal de Dunkerque. Franck Dubaele de l'agence Equitia, Louardi Boughedada vice-président de la CUD chargé des questions relatives à l'énergie dans le cadre du développement durable, et Philippe Lobert, directeur territorial nord chez GrDF, ont en effet signé une convention qui vise à maîtriser les consommations de gaz.

A KIT

QUEL EST LE PRINCIPE ?

Chacun de son côté, la communauté urbaine de Dunkerque et GrDF (Gaz réseau distribution en France), le concessionnaire du réseau de gaz qui a en charge les réseaux de la CUD, travaillent dans un souci « d'utilisation rationnelle de l'énergie. » C'est donc tout naturellement qu'ils ont signé ce protocole visant une meilleure maîtrise des consommations d'énergies en général et du gaz en particulier. Le principe est simple : prendre en compte les performances énergétiques de chaque foyer et permettre de baisser la facturation des clients.

« C'est une action qui s'appuie sur Reflex’ énergie dans lequel GrDF s'inscrit pleinement », précise le vice-président de la CUD.

QUI EST CONCERNE ?

Cette convention cible sur un territoire, les personnes vulnérables énergétiquement, les personnes qui utilisent d'autres énergies pour se chauffer (pétrole, fioul, électricité...) et des foyers où il y a de la déperdition d'énergie. « L'objectif est aussi de les encourager à passer au gaz et à réduire leurs factures, explique Philippe Lobert, directeur territorial nord chez GrDF. Le chauffage à l'électricité met des familles dans des difficultés financières... Le but est aussi, malgré la hausse des tarifs du gaz, de maintenir sa facture au même montant, en utilisant moins d'énergie. » En fonction des résultats obtenus, ce dispositif qui cible les propriétaires de maisons, pourrait être étendu à l'ensemble des particuliers propriétaires d'un logement individuel de l'agglomération dunkerquoise.

COMMENT CELA VA-T-IL S’APPLIQUER ?

Ce protocole sera appliqué à travers plusieurs initiatives : kit de suivi des consommations élaboré par la société Equitia, conseils de GrDF pour des solutions énergétiques performantes, mode de sensibilisation et d'accompagnement. Cette initiative doit durer trois ans. Equitia sera chargée d'accompagner les utilisateurs. « Ma méthodologie sera basée en plusieurs étapes, explique Franck Dubaele d'Equitia.

Les propriétaires seront accompagnés humainement par des formateurs du territoire afin de mettre en place des bonnes pratiques. Les économies d'énergie, c'est un combat de tous les jours ! Ensuite, des jeux pédagogiques destinés à toute la famille permettront de sensibiliser tout en jouant avec le "Jeu de l'watt", des quiz ou des fiches de connaissances. Enfin, un logiciel permettra à la famille de suivre ses consommations en gaz, mais aussi en eau froide, eau chaude, en électricité ! Ce logiciel permettra de voir les factures à venir et de voir les économies réalisées. »

QUELLES SONT LES ALTERNATIVES ?

Le but de ce protocole, c'est aussi d'amener les foyers vers des solutions économiques comme les chaudières électrogènes, une meilleure isolation, ou le recours aux énergies solaires.

QUELLE EST LA PARTICULARITÉ DE CETTE CONVENTION ?

Unique en France, ce « dispositif d'éducation populaire », implique un concessionnaire privé (GrDF) dans une baisse de la consommation de citoyens lambda. L'intérêt ne semble pas logique. Philippe Lobert s'en explique : « Nous avons une vision patrimoniale du gaz collectif. Nous visons moins de consommations pour les usagers mais plus de clients sur le réseau pour optimiser le réseau. » « Si les clients n'arrivent pas à payer leurs factures, ce n'est bon pour personne », lance un intervenant.

QUELLE EST LA PROCHAINE ÉTAPE ?

Première pierre du projet, cette signature de convention va se poursuivre avec l'identification des quartiers. C'est au sein des structures de quartier (maison de quartier, associations, etc...) que les personnes concernées seront d'ailleurs contactées. « On va cribler la population à travers plusieurs critères pour arriver à des identifications très fines », précise Louardi Boughedada. La participation à ce projet qui s'inscrit dans « un comportement citoyen collectif sur le territoire » n'est pas obligatoire. « On aide les gens à se prendre en main », résument les intervenants. Mais l'économie à réaliser est tendance. - 10 à 15 % de facture en moins, un taux qui passe à - 30 % avec une nouvelle chaudière et - 45 à - 50 % avec chaudière et système solaire.

Source : Le Phare Dunkerquois du 9 février 2011

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE KIT DE MAITRISE DES CONSOMMATIONS

www.kitdemaitrisedesconsommations.com

CONSOR CONSULTANT

CLIMATERRA VALORISATION LOGO

Conférences, sensibilisation, formation sur les thèmes du changement climatique, des impacts environnementaux des diverses énergies du Bilan Carbone®, du développement durable

Etudes, Accompagnement, Conseil

Philippe Dubaele

06 81 28 31 47

03 59 77 40 84

LOGO CLIMATERRA

CLIMATERRA

Bureau d’études prestataire Bilan Carbone® méthode ADEME

Conseil Stratégique développement durable

Diagnostic, Mise en œuvre SME

Accompagnement mesures de réduction émissions de CO2

lundi, janvier 17 2011

A STOCKHOLM LA RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR HUMAINE DE LA GARE PERMET DE CHAUFFER UN IMMEUBLE !!

Chaque jour, des centaines de milliers de personnes se déplacent à l'intérieur de la gare de Stockholm, capitale de la Suède. Des milliers de personnes dont l'activité engendre une chaleur importante, et permettent de chauffer l'immeuble voisin de la gare !

ENERGIE CONSOMMEE PAR HABITANTDes ingénieurs suédois ont eu l'idée de récupérer la chaleur produite par l'intense activité humaine de la gare de Stockholm, pour l'offrir au bâtiment voisin. Grâce à ce système, la facture énergétique de cet immeuble a pu diminuer de 25%, rapporte 20minutes.fr.

Pour mettre au point cette technique à la fois écologique et économique, un système d'échangeurs de chaleur a été ajouté au système de ventilation de la gare. La chaleur est ainsi captée et permet de chauffer un ballon d'eau. Cette eau chaude est alors transférée vers l'immeuble situé près de la gare, où le chauffage circule dans les murs.

Grâce à ce système, non seulement les habitants de l'immeuble ont vu leur facture énergétique sensiblement diminuer, mais la gare a enfin réussi à réguler sa chaleur. Les quelque 250.000 personnes qui passent tous les jours dans le hall engendrent une température très élevée sous l'immense verrière qui surplombe la gare. Même en hiver, le thermomètre pouvait ainsi atteindre près de 35°C.

Achevée en 2010, cette installation n'aurait coûté que 21.000 euros.

Source Maxi Sciences 15 janvier 2010

Remarque : Voici une idée qui semble relativement facile à mettre en œuvre dans de nombreuses villes. Une fois de plus les idées les plus simples, sans qu’il y ait besoin de développer des solutions technologiques complexes et coûteuses, se révèlent payantes, à très court terme en matière d’économies d’énergie et d’émissions de gaz à effet de serre.

Espérons que cette piste qui apparaît prometteuse sera étudiée de plus près et empruntée à chaque fois qu’elle sera réalisable dans de nombreuses autres villes. Il est temps de nous préoccuper sérieusement de réduire nos consommations énergétiques, une des règles européennes des 3x20, à mettre en œuvre d’ici 2020 qui à mon sens, mobilise le moins les « énergies » de nos édiles, c’est en tout cas ce qui transparait dans les inquiétudes à ce sujet manifestées par la commission européenne et son président.

La mise en place à marche forcée de 20% d’énergies renouvelables d’ici 2020 est certes plus spectaculaire, mais les impacts environnementaux réels ont-ils été toujours évalués avec précision ? Tout le monde n’est pas d’accord sur le sujet et il se pourrait bien que d’ici quelques temps on s’aperçoive que, non ou mal maîtrisé le remède puisse être, dans certains cas pire que le mal.

Rappelons cette règle de base !! La meilleure des énergies est celle que l’on ne consomme pas et travaillons à la maîtrise et à la réduction de nos consommations énergétiques en priorité.

Philippe Dubaele

A LIRE SUR LE MÊME SUJET

http://www.lasuededurable.com/gare-de-stockholm-gare-au-chaud-et-froid-ecolo.html

http://www.lemoniteur.fr/135-planete/article/insolite/520182-les-passagers-de-la-gare-de-stockholm-utilises-pour-chauffer-un-batiment

http://www.cheminots.net/forum/index.php?/topic/27391-a-stockholm-la-chaleur-humaine-de-la-gare-permet-de-chauffer-un-immeuble/

CONSOR CONSULTANT

CLIMATERRA VALORISATION LOGO

Conférences, sensibilisation, formation sur les thèmes du changement climatique, des impacts environnementaux des diverses énergies du Bilan Carbone®, du développement durable

Etudes, Accompagnement, Conseil

Philippe Dubaele

06 81 28 31 47

03 59 77 40 84

LOGO CLIMATERRA

CLIMATERRA

Bureau d’études prestataire Bilan Carbone® méthode ADEME

Conseil Stratégique développement durable

Diagnostic, Mise en œuvre SME

Accompagnement mesures de réduction émissions de CO2

lundi, janvier 10 2011

ECONOMIES D’ENERGIE : L’UE TRES EN RETARD SUR SES OBJECTIFS. LE KIT DE MAITRISE DES CONSOMMATIONS D’EQUITIA : UNE DES REPONSES A CETTE PROBLEMATIQUE

L'union européenne s'est fixé pour objectif de réaliser 20% d'économies d'énergie d'ici à 2020, mais elle devra redoubler d'efforts pour l'atteindre. L'UE est en effet très en retard sur son ambition, et ne respectera pas son engagement si elle poursuit sa tendance actuelle, a déploré le président de la Commission européenne José Manuel Barroso.

A KITAtteindre ce dernier objectif n'est pas impossible estime José Manuel Barroso, mais le bilan des économies à ce jour réalisées n'est pas des plus encourageants. "Il est réaliste de penser que nous atteindrons l'objectif de 20% pour les énergies renouvelables, mais nous n'arriverons qu'à 10% pour l'efficacité énergétique si nous restons sur la base actuelle", a souligné José Manuel Barroso lors d'une conférence de presse organisée à Bruxelles.

L'UE "n'a pas réalisé suffisamment de progrès dans le domaine de l'efficacité énergétique", a-t-il déploré, et ce malgré le fort potentiel d'économies d'énergies qu'il est possible de réaliser, dans les secteurs des transports et du chauffage des bâtiments, notamment. Pour lutter contre le réchauffement climatique, les 27 se sont fixés trois objectifs d'ici à 2020 : réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 20% par rapport à leurs niveaux de 1990, porter à 20% la part des énergies renouvelables dans la consommation globale, et enfin atteindre 20% d'économies d'énergies.

En novembre, le commissaire européen en charge de l'Énergie, Günther Oettinger, avait déjà évoqué cet important retard, pointant du doigt des plans d'actions uniquement nationaux et non contraignants. Günther Oettinger avait alors fait part de la volonté de la Commission de rendre ses programmes "contraignants et contrôlables".

Source : Maxi sciences, Samedi 8 janvier 2009

Remarque CLIMATERRA :

S’attaquer aux réductions de gaz à effet de serre et aux réductions de nos consommations énergétiques ne peut se résumer uniquement à la mise en œuvre de solutions technologiques telles que le remplacement d’une énergie fossile par une énergie renouvelable, ou encore la mise en œuvre d’efficience énergétique via des solutions techniques comme le « smart grid », ou encore la construction systématisée de bâtiments basse consommation (BBC)

Réduire nos consommations énergétiques et nos émissions de gaz à effet de serre, c’est aussi et peut être surtout un problème de comportement humain. Rien ne sert d’avoir un bâtiment BBC, s’il n’est pas occupé par un « HBC », un « Habitant Basse Consommation »

Même si la modification de ces comportements humains très énergivores ne s’ancre pas dans des solutions très compliquées, mais essentiellement de simple bon sens au regard de notre vie quotidienne, elles sont cependant difficiles à mettre en œuvre, tant elles nécessitent des modifications profondes de comportement

• Ne pas laisser le robinet ouvert pendant que je me brosse les dents, c’est jusqu’à 18 litres d’eau économisés • Fermer mes radiateurs une demi heure avant d’aérer mon appartement quelques minutes, c’est quelques kWh économisés • Privilégier une douche par rapport à un bain, c’est quelques dizaines de litres d’eau économisés • Fermer le soir ses rideaux et ses volets représente également une consommation de chauffage diminuée pendant les nuits hivernales etc, etc.

Autant de gestes qu'il faut réapprendre, voire apprendre pour certains.

Le Kit de Maîtrise des Consommations développé par EQUITIA est un outil qui permet d’aider de nombreux publics à maîtriser puis réduire leurs consommations de chauffage, d’énergie et d’eau Cette méthodologie est mise en œuvre sur Poitiers et Angoulême et le sera dans les semaines à venir sur la Communauté Urbaine de Dunkerque.

Le Kit de Maîtrise des Consommations intègre:

• A- Des acteurs : les structures du territoire cible. Exemple : Point info Énergie, les agences GDF, les maisons de quartier, etc...

• B- Des lieux : au cœur même des logements

• C- Des outils : Le Kit de Maîtrise des Consommations qui matérialise la globalité de la démarche d’accompagnement

• D- Un logiciel et un site Internet de suivi des actions en cours :

o Simulation en ligne des consommations et charges à venir.

o Archivages des données «clients» : données de consommation, planning des actions en cours et à venir, économies réalisées, etc..

o Bonnes pratiques, communautés, etc..

o Plate-forme d’échange entre les territoires

Eurostat 2010, nous apprend qu’en 2007 en Europe, les ménages étaient responsables de 26% de l’énergie totale consommée, c’est dire si la marge de progrès est importante. Le Kit de Maîtrise peut vous aider à réduire considérablement ces consommations et cela avec un kit adapté aux réalités du territoire :

• Immeubles neufs ou anciens

• Traditionnels, BBC, BEPOS

• Quel que soit le type de chauffage

• En habitat collectif ou individuel

• Pour propriétaires ou locataires

Pour en savoir plus, ou pour étudier la possibilité de développer le Kit sur votre territoire, contactez-moi au 06 81 28 31 47 ou par mail sur ce site (cliquer sur contact)

Philippe DUBAELE

CONSOR CONSULTANT

CLIMATERRA VALORISATION LOGO

Conférences, sensibilisation, formation sur les thèmes du changement climatique, des impacts environnementaux des diverses énergies du Bilan Carbone®, du développement durable

Études, Accompagnement, Conseil

Philippe Dubaele

03 59 77 40 84

LOGO CLIMATERRA

CLIMATERRA

Bureau d’études prestataire Bilan Carbone® méthode ADEME

Conseil Stratégique développement durable

Diagnostic, Mise en œuvre SME

Accompagnement mesures de réduction émissions de CO2

06 81 28 31 47

lundi, novembre 1 2010

LE KIT DE MAITRISE DES CONSOMMATIONS D'EQUITIA OU COMMENT LUTTER CONTRE LA PRECARITE ENERGETIQUE

KIT 1

KIT 2

CONSOR CONSULTANT

CLIMATERRA VALORISATION LOGO

Conférences, sensibilisation, formation sur les thèmes du changement climatique, des impacts environnementaux des diverses énergies du Bilan Carbone®, du développement durable

Etudes, Accompagnement, Conseil

Philippe Dubaele

03 59 77 40 84

LOGO CLIMATERRA

CLIMATERRA

Bureau d’études prestataire Bilan Carbone® méthode ADEME

Conseil Stratégique développement durable

Diagnostic, Mise en œuvre SME

Accompagnement mesures de réduction émissions de CO2

21 Rue de Fécamp

75012 PARIS

http://www.climaterra.fr

06 33 72 87 45

mardi, septembre 14 2010

LE KIT DE MAITRISE DES CONSOMMATIONS D'EQUITIA

Le Conseil Régional de Poitou Charente, l’Europe (FEDER), les bailleurs sociaux Habitat 86, Logiparc et Sipéa, l’association AFEV se sont unis pour expérimenter la «Démarche d’accompagnement des locataires du projet expérimental de Poitiers de réduction des consommations et des charges » sous l’égide d’EQUITIA, concepteur du kit de maîtrise des consommations, qui matérialise la globalité de la démarche d’accompagnement des locataires.

KIT 01La démarche ne fonctionne déjà plus uniquement à titre expérimental mais elle est parfaitement opérationnelle.

Elle concerne 200 locataires volontaires des offices HLM DE Poitiers partenaires de l’opération

Ce nouveau dispositif individualisé d’éducation à la maîtrise des consommations a été développé par Equitia et a pour buts de:

  • Aider les locataires à maitriser leurs charges et consommations
  1. De gaz
  2. D’électricité
  3. D'eau
  • Contribuer à lutter contre les situations de précarité énergétique
  • Contribuer à lutter contre les émissions de gaz à effet de serre induits par les consommations, notamment énergétiques.

Le dispositif mis en place est animé par les volontaires de l’A.F.E.V. (Association de la Fondation Etudiante pour la Ville), structure bien ancrée au cœur des quartiers, en charge notamment de l’aide aux devoirs des enfants, et l’équipe disponible pour cette mission est composée de 6 étudiants volontaires et de deux responsables, tous formés par Equitia à l’outil « Kit de Maîtrise des consommations »

Les interventions de sensibilisation de l’AFEV ont lieu directement avec les locataires volontaires et dans leurs logements

L’outil « Kit de Maîtrise » se compose :

  • D’une méthodologie à l’intention des formateurs de terrain portant sur
  1. La Maîtrise des consommations électriques
  2. La Maîtrise des consommations d’eau
  3. La Maîtrise du chauffage
  • De fiches synthétiques à l’usage des locataires, couvrant tous les postes énergie et fluide leur permettant
  1. De définir leurs objectifs de réduction en accord avec leur « coach »
  2. De tenir le tableau de bord des objectifs
  3. D'établir le bilan des consommations passées

KIT EAU

  • Du jeu « t’es au courant », qui permet de faire passer de manière ludique la connaissance des « bons gestes » pour réduire ses consommations et qui crée du « lien » avec les habitants.
  • Des « Goodies » (magnets) qui aident à la visualisation rapide du « bon geste » à accomplir. D’autres sont à venir (carafes, planches dessinées, etc.)
  • D’un site Internet de suivi des actions en cours :
  1. Archivages des données «clients» : données de consommation, planning des actions en cours et à venir, économies réalisées, etc..
  2. Bonnes pratiques, communautés, etc..
  3. Simulation en ligne des consommations et charges à venir

Il existe des « kits de maitrise » adaptés à toutes les réalités du territoire :

  • Pour les immeubles anciens ou neufs
  • Traditionnels ou Bâtiments Basse Consommation (et demain Energie Passive)
  • Chauffé au gaz et/ou à l’électricité
  • En habitat Collectif ou Individuel
  • Pour les locataires et les propriétaires Etc.

Si vous êtes intéressé pour développer cette expérience sur votre territoire vous pouvez contacter

Franck Dubaele Equitia au 06 86 67 38 31

Ou

Philippe Dubaele Climaterra au 06 33 72 87 45

CONSOR CONSULTANT

CLIMATERRA VALORISATION LOGO

Conférences, sensibilisation, formation sur les thèmes

du changement climatique,

des impacts environnementaux des diverses énergies

du Bilan Carbone®, du développement durable

Etudes, Accompagnement, Conseil

Philippe Dubaele

03 59 77 40 84

LOGO CLIMATERRA

CLIMATERRA

Bureau d’études prestataire Bilan Carbone® méthode ADEME

Conseil Stratégique développement durable

Diagnostic, Mise en œuvre SME

Accompagnement mesures de réduction émissions de CO2

21 Rue de Fécamp

75012 PARIS

http://www.climaterra.fr

- page 1 de 3