Chaque jour, des centaines de milliers de personnes se déplacent à l'intérieur de la gare de Stockholm, capitale de la Suède. Des milliers de personnes dont l'activité engendre une chaleur importante, et permettent de chauffer l'immeuble voisin de la gare !

ENERGIE CONSOMMEE PAR HABITANTDes ingénieurs suédois ont eu l'idée de récupérer la chaleur produite par l'intense activité humaine de la gare de Stockholm, pour l'offrir au bâtiment voisin. Grâce à ce système, la facture énergétique de cet immeuble a pu diminuer de 25%, rapporte 20minutes.fr.

Pour mettre au point cette technique à la fois écologique et économique, un système d'échangeurs de chaleur a été ajouté au système de ventilation de la gare. La chaleur est ainsi captée et permet de chauffer un ballon d'eau. Cette eau chaude est alors transférée vers l'immeuble situé près de la gare, où le chauffage circule dans les murs.

Grâce à ce système, non seulement les habitants de l'immeuble ont vu leur facture énergétique sensiblement diminuer, mais la gare a enfin réussi à réguler sa chaleur. Les quelque 250.000 personnes qui passent tous les jours dans le hall engendrent une température très élevée sous l'immense verrière qui surplombe la gare. Même en hiver, le thermomètre pouvait ainsi atteindre près de 35°C.

Achevée en 2010, cette installation n'aurait coûté que 21.000 euros.

Source Maxi Sciences 15 janvier 2010

Remarque : Voici une idée qui semble relativement facile à mettre en œuvre dans de nombreuses villes. Une fois de plus les idées les plus simples, sans qu’il y ait besoin de développer des solutions technologiques complexes et coûteuses, se révèlent payantes, à très court terme en matière d’économies d’énergie et d’émissions de gaz à effet de serre.

Espérons que cette piste qui apparaît prometteuse sera étudiée de plus près et empruntée à chaque fois qu’elle sera réalisable dans de nombreuses autres villes. Il est temps de nous préoccuper sérieusement de réduire nos consommations énergétiques, une des règles européennes des 3x20, à mettre en œuvre d’ici 2020 qui à mon sens, mobilise le moins les « énergies » de nos édiles, c’est en tout cas ce qui transparait dans les inquiétudes à ce sujet manifestées par la commission européenne et son président.

La mise en place à marche forcée de 20% d’énergies renouvelables d’ici 2020 est certes plus spectaculaire, mais les impacts environnementaux réels ont-ils été toujours évalués avec précision ? Tout le monde n’est pas d’accord sur le sujet et il se pourrait bien que d’ici quelques temps on s’aperçoive que, non ou mal maîtrisé le remède puisse être, dans certains cas pire que le mal.

Rappelons cette règle de base !! La meilleure des énergies est celle que l’on ne consomme pas et travaillons à la maîtrise et à la réduction de nos consommations énergétiques en priorité.

Philippe Dubaele

A LIRE SUR LE MÊME SUJET

http://www.lasuededurable.com/gare-de-stockholm-gare-au-chaud-et-froid-ecolo.html

http://www.lemoniteur.fr/135-planete/article/insolite/520182-les-passagers-de-la-gare-de-stockholm-utilises-pour-chauffer-un-batiment

http://www.cheminots.net/forum/index.php?/topic/27391-a-stockholm-la-chaleur-humaine-de-la-gare-permet-de-chauffer-un-immeuble/

CONSOR CONSULTANT

CLIMATERRA VALORISATION LOGO

Conférences, sensibilisation, formation sur les thèmes du changement climatique, des impacts environnementaux des diverses énergies du Bilan Carbone®, du développement durable

Etudes, Accompagnement, Conseil

Philippe Dubaele

06 81 28 31 47

03 59 77 40 84

LOGO CLIMATERRA

CLIMATERRA

Bureau d’études prestataire Bilan Carbone® méthode ADEME

Conseil Stratégique développement durable

Diagnostic, Mise en œuvre SME

Accompagnement mesures de réduction émissions de CO2